La dysgraphie est un trouble de l’écriture qui affecte l'aisance, la lisibilité ou la rapidité de celle-ci. Ce qui constitue un obstacle à la réussite scolaire.

 

Mais les enfants dysgraphiques ne sont pas moins intelligents que les autres.


On peut regrouper les dysgraphies en plusieurs « grandes familles ». Cependant, chaque cas est unique et on a rarement affaire à une dysgraphie « pure », mais plutôt à une combinaison de différents types.


  • Dysgraphies résultant directement d’une utilisation inadéquate de l’instrument (positions et tenues inadéquates)
     

  • Dysgraphies dues aux troubles de l’organisation spatiale, du schéma corporel, de latéralité… Souvent associées à des problèmes « dys » (dyslexie, dyspraxie, dysorthographie…)
     

  • Dysgraphies réactionnelles et symptomatiques  
     

La relation privilégiée qui s’installe entre l’enfant et le graphothérapeute permet d'adapter la rééducation à chaque enfant .